Accueil

Qui mieux que les nuiteux…

Qui mieux que les nuiteux pour partager ce que nous vivons au quotidien, …pour défendre nos intérêts,
…pour expliquer l’impact du rythme de nuit sur notre santé…

POUR BEAUCOUP CE TOUR DE FRANCE DES NUITEUX AURAIT PU ÊTRE TITRÉ : RENDEZ-VOUS EN TERRE INCONNUE. UN AUTRE MONDE, DE MYTHE EN MYTHE, DE BRUIT EN BRUIT ET DE RAGOT EN RAGOT, SOUVENT COLLÉS À LA PEAU DES NUITEUX. NOUS AVONS DÉCIDÉ DE NOUS LANCER EN 2021 DANS UN PARI COMPLÈTEMENT FOU. 

Mais pour taper fort, il fallait une symbolique forte, pour être entendu. 

Rassembler la parole des nuiteux… 

Donner la parole à ces policiers souvent oubliés. 

Le dialogue est souvent dur, voire bourru , mais au bout de quelques instants, un climat de confiance s’installe : des nuiteux qui parlent à des nuiteux . 

Un café, un sourire, une poignée de main, une aventure humaine qui débute le 11 juin 2020, une aventure qui ne trompe personne . 

Enfin les nuiteux sont dans la lumière. Option Nuit c’est vous, vous qui avez su vous rassembler autour de nous afin de pousser un projet. En trois mois tout s’accélère, les premières victoires redonnent l’envie à beaucoup. 

Une cohésion, un esprit d’équipe, de camaraderie , un sens de la débrouille hors du commun, pour faire plus avec toujours moins. 

Quand nous disons nous, c’est Option Nuit, qui aujourd’hui avance main dans la main avec Alliance Police Nationale, car nous avons fait le pari que ça pouvait fonctionner . Et aujourd’hui, nous pouvons regarder chacun d’entre vous en vous disant : « oui ça marche parfaitement et dans un but collectif » . 

Bien sûr que les choses auraient pu être faites différemment, et bien avant, mais regardons devant nous comme nous regardons le Soleil à la fin de la vacation, fatigués mais déterminés a avancer avec vous et pour vous. 

Dès janvier 2021, nous étions sur les routes de France. Pas le temps de visiter ou d’admirer, car oui, nous roulons et vivons la nuit. Les balades bucoliques seront pour une prochaine fois. 

Nous sommes passés dans chaque commissariat, dans chaque service ouvert la nuit, afin que tous les effectifs puissent apporter leur pierre à l’édifice. 

Beaucoup étaient lassés, dégoûtés, résignés, et pensaient que c’est leur sort . 

Une partie de la Police qui n’ a pas de place dans cette grande famille, une formation quasi inexistante, une hiérarchie qui souvent ne reconnaît pas ces hommes et ces femmes qui sont pourtant là, à la fermeture des bureaux, et repartent avant que l’odeur du café s’installe dans les couloirs. 

Les retours sont exceptionnels mais nous a fait pesé un sacré poids, le poids d’un espoir retrouvé, car les choses bougent. 

Il ne s’agit pas d’un énième feu de paille qui s’étouffe au bout de quelques jours, mais réellement d’une mise en lumière historique des nuiteux, qui d’après les anciens rencontrés, n’avaient plus d’espoir de voir ce changement arriver un jour. 

Nous ne sommes pas magiciens, et nous ne faisons pas de fausses promesses, car si nous sommes là aujourd’hui, c’est que nous avons été dégoûtés de toutes ces belles paroles électoralistes. 

À nous de rester dans la lumière, à nous de faire entendre que la nuit n’est pas le tiers-monde de la Police Nationale. 

Le travail de nuit n’attire plus, pourtant ce monde est juste fabuleux , de l’humain, de la bienveillance, des râleurs, des grandes gueules, mais avec un coeur gros comme ça. 

Il ne m’aura pas fallu vingt ans, ni à William & Guillaume ni aux collègues du bureau Option Nuit, pour nous apercevoir que ce monde-là est un monde à part. Une Police particulière, un métier différent ,différent de part les personnes à qui nous sommes confrontés, différent par le manque de moyens, d’effectifs mais aussi de part le manque de reconnaissance . 

Beaucoup ne se plaignent même plus ,trop de belles promesses, des mots mais aucun acte. 

Et enfin cette « Option », sortie des nuits de bord de la méditerranée, un espoir, une envie, un avenir et enfin les choses avancent, les nuiteux parlent, la liste serait longue d’un commissariat à un autre. Les choses peuvent être diamétralement opposées. 

Un jour que l’on nous explique comment les nuiteux se sont débrouillés seuls pour exister, et puis non, nous vous laissons avec votre bonne pensée du travail accompli. Non ce n’est pas un aboutissement, il reste tellement de choses à faire. Ce que nous pouvons voir et dire aujourd’hui, c’est qu’un vent de renouveau souffle à la nuit. Vous êtes tous acteurs de notre avenir. Nous ne pourrons plus dire :  » si nous avions su » . Les mots c’est bien, mais les actes c’est mieux. 

Ensemble pour aller plus loin, il aura fallu 10 mois pour enfin faire exister les nuiteux. 

Des collègues qui parlent à des collègues. 

Des nuiteux qui parlent pour des nuiteux. 

Le Bureau

William (Quart Nuit), Guillaume (CIC Nuit), Agnès (Roulement Nuit), Stéphane (BAC Nuit), David (BAC Nuit), Philippe (Roulement Nuit) et Fred (Quart Nuit), Gaël (Roulement Nuit), Morgane (Roulement Nuit) et nos 200 ambassadeurs.

ji

17 131 Nuiteux de la Police Nationale inscrits le 15 octobre 2022

  • En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir un mail par an de notre part, pas un de plus.
OPTION NUIT : LES NUITEUX DE LA POLICE NATIONALE